La Crèche Parentale


Un peu d’histoire

Les crèches parentales sont nées à la fin des années 70 dans la lignée des expériences alternatives initiées par les courants autogestionnaires et libertaires issus de mai 68. Des crèches sauvages ont été constituées par des parents qui souhaitaient un mode d’accueil collectif alors qu’il était très difficile, à cette époque, d’obtenir une place en crèche, l’offre étant très inférieure à la demande.

Cela n’a pas beaucoup changé puisque les familles rencontrent toujours en 2016 des difficultés pour obtenir une place en crèche. Au-delà de cette pénurie, les crèches collectives publiques étaient considérées par les parents comme excessivement hygiénistes et peu perméables aux apports nouveaux des recherches psychopédagogiques concernant le développement de l’enfant.

Aujourd’hui, les crèches parentales sont des structures associatives de petite taille pouvant accueillir une vingtaine d’enfants (âgés de 2 mois à 4 ans) et soumises à des règles d’hygiène et d’accueil identiques à tous les autres lieux d’accueil.

 

La crèche parentale de Gometz le Châtel « Les Casteloups » 

La crèche parentale Les Casteloups est le seul lieu d’accueil collectif du village.

Cette association a été créée en 2004 grâce à l’initiative d’un groupe de parents soucieux de trouver un mode de garde satisfaisant dans la commune de Gometz le Châtel.
Les premiers enfants ont ainsi pu être accueillis dès septembre 2005, en accord et avec le soutien des administrations partenaires (la Mairie, la CAF, la DDISS, et la PMI).